Historique

- Le contexte géo-politique

- L'environnement socio-éducatif :  Le rugby malgache

- L'association "Ecole de Rugby, Ecole de la Vie"  EREV

 

  le contexte géo - politique   

Rizières en terrasses

Madagascar, l’Ile rouge de l’Océan Indien, est aussi grande que la France et le Bénélux réunis. Le pays produit de la vanille, du café, du girofle, des pierres précieuses, du mica… . L’île est également reconnue comme étant un véritable musée vivant dont la faune et la flore très variées en font un patrimoine écologique unique au monde.

 

Elle reste aujourd’hui une destination particulièrement prisée par les touristes ; les plus fidèles étant les Français de la métropole et de la Réunion attirés par l’écotourisme


 

Sa population, (composée de 18 ethnies parlant la même langue, le Malgache ), a doublé en 25 ans et atteint aujourd’hui plus de 20 millions d’habitants dont la moitié a moins de 20 ans. Dans les campagnes, où vit 80% de la population, disette et désoeuvrement sont à l’origine d‘un exode massif des ruraux vers les grandes villes. Antananarivo, la capitale, compte aujourd’hui plus de 2 millions d’habitants qui s’entassent dans les bidonvilles insalubres des bas-quartiers.

 

Ces caractéristiques contribuent à faire de Madagascar un des pays les plus pauvres du monde.

Repiquage du riz


 l’environnement socio - éducatif  

  Le rugby malgache

 

Le vieux stade de Malacam qui porte toujours le nom de Stade des Cheminots est dédié au rugby. Les matchs s’y déroulent en continu du samedi matin au dimanche soir dans une ambiance passionnée.

 

 

 

Dans toutes les grandes villes du pays, se créent de nombreuses équipes lesquelles, faute de pouvoir se déplacer, se contentent de rencontres locales. Ce n'est qu'en 1957 qu'une sélection nationale est mise sur pied. Entraînée par un éducateur français, Clément Dupont, elle effectuera une tournée triomphale en France ( 3 victoires à Nice, Toulon et Toulouse et 1 défaite à Paris, malheureusement endeuillée par un accident de jeu mortel) faisant du rugby une composante forte du sentiment national.


Après l'Indépendance, les couches populaires s'approprient ce jeu et les clubs se créent partout (à Antananarivo, on en recence aujourd'hui plus de 130).

 

L’engouement populaire est tel que le rugby devient le premier sport collectif de l’île en nombre de licenciés. Pratiqué par les jeunes issus des quartiers les plus pauvres, supporté par tout le petit peuple, il est un facteur de cohésion sociale et d’entraide.

Une finale régionale attire des milliers de spectateurs au stade de Mahamasina.


Les « Makis » vainqueurs de la Coupe d’Afrique de Rugby 2012.

Pas étonnant que, dans ce contexte et après ses victoires en coupe d'Afrique * en 2012, l'équipe nationale, les Makis, suscite ferveur et admiration de tous.

 

Bien encadrés, ces joueurs usent à merveille de leurs qualités naturelles : vitesse, spontanéité, courage, combativité ...

 

Les jeunes, filles et garçons, rêvent un jour de les imiter car ils savent que tous les Makis" sont venus au rugby par l'Association "Ecole du Rugby, Ecole de la Vie".

  

* Pour ouvrir le lien (écrit en bleu et souligné), cliquer dessus

 

 


      l’association " Ecole de Rugby, Ecole de la Vie " 

 

 

L’association de droit malgache « Ecole de Rugby, Ecole de la Vie » été créée à Antananarivo en 1992 à l’initiative conjointe de coopérants français (Messieurs Stoppini et Tissot) et de vétérans malgaches (Messieurs Odon Rakotobé et Charles Rabé, présidents successifs) ; avec pour objectif de mobiliser les jeunes par la pratique sportive, le rugby en particulier.

 

 

 

En 1995 cette association a été l'opérateur choisi par la Coopération Française pour le développement d’un projet de 3 ans de mobilisation et d'insertion des jeunes par l'animation sportive de proximité (PMIJASP).

Le siège de l’EREV, sous les travées du stade de Mahamasina.


Madame le Ministre de la Jeunesse et des Sports inaugure en 1997 le terrain de rugby de l’Arobia sous l’œil du président de l’EREV Charles RABE.

 

Des milliers d’ « Enfants des Rues », ont alors fréquenté , deux fois par semaine, dans les quartiers des grandes villes du pays, sur des terrains vagues tenant lieu de terrain de jeu, les centres animés par des éducateurs sportifs issus du même milieu qu’eux et participé à quelques manifestations de masse ainsi qu’ à des activités communautaires remarquables : aménagement d’un terrain de jeu à Alarobia, reboisement à Ambatolampy, mise en culture d’un terrain agricole de 17 ha à Soavimasoandro, réhabilitation d’un théâtre traditionnel à Tana…..


Mais le désengagement de la Coopération en 1999 suivi des troubles politiques touchant tous les niveaux de l’Etat ont entraîné une mise en sommeil des activités et une vacance de direction jusqu’à l’élection d’un nouveau président, Marc Rakotomanga . Ce dernier eut la sagesse d’opérer un rapprochement avec la Fédération Malgache de Rugby accédant ainsi aux aides de l’IRB en équipements, matériel et stages ; hélas son décès brutal et une nouvelle crise de régime provoquaient un nouvel arrêt jusqu’à l’élection de son successeur en 2010, Bruno Ratsimbafy.

Marc Rakotomanga et son équipe de quartier


Pierre Villepreux était présent au XX ème anniversaire de l’EREV

 

Dès lors une nouvelle équipe dirigeante

a pris le relais. Bien que privée de toute aide institutionnelle elle a fait face aux problèmes récurrents et a réussi à se restructurer tout en maintenant un bon niveau d’activité grâce au dévouement d’une centaine d’éducateurs toujours disponibles et à l’assistance technique d’Alex Pothin, volontaire du progrès mis à sa disposition pour une année.


 

 

 

 

L’association «Ecole de Rugby, Ecole de la Vie», lors du tournoi du XXème anniversaire de sa création en avril 2012 aura fait la démonstration de son étonnante vitalité .

 

Ce constat et le remarquable travail de coordination de Guillaume Soubiraa, notre mandataire sur place, ne peuvent que dynamiser et développer notre partenariat pour répondre aux réels besoins des enfants que « Ecole de Rugby, Ecole de la Vie » a en charge.

Gabriel Rajaonarison, un des héros de la tournée de 1957, avec André Granereau au tournoi du XXème anniversaire de l’EREV


Ecole de la Vie de Madagascar

Le rugby pour exister

Ecole de la Vie de Madagascar

le rugby pour exister

Ecole de la Vie de Madagascar

le rugby pour exister

Ecole de la Vie de Madagascar

le rugby pour exister

Ecole de la Vie de Madagascar

le rugby pour exister